Journal électronique satirique d'investigation

Soukaina Tanhirt, une make up artist Marocaine qui fleurit en France.

maarifpress – culture

-Quelle est ta formation ?
J’ai effectué une formation d’esthétique et de cosmétiques à Marrakech, puis une à Paris chez Make Up For Ever. Par la suite, je les ai complétées par d’autres formations dans différentes spécialités du make-up.

-Où est née ta passion pour le maquillage ?
Ma passion pour le maquillage est née de mon amour pour la beauté. J’aime et j’aspire à enjoliver toutes les femmes, donner à leurs attraits un charme naturel. Par ailleurs, je suis très observatrice du monde qui m’entoure et ses couleurs sont une grande source d’inspiration.

-Quels types de prestations proposes-tu ?

Je propose diverses types de prestations ; du make up pour les cérémonies qu’il soit soft ou très chargé selon la demande de mes cliente(s). Sans compter le fait que je propose des maquillages à thèmes pour tous les âges. L’une de mes particularités – que ce soit lors de mes séances de maquillage ou mes shootings – c’est que je suis en mesure de sublimer toute carnation. Je m’adapte aussi à la couleur des cheveux qui doit être en harmonie avec le maquillage.

-Quelles célébrités as-tu déjà maquillées ?

J’ai travaillé avec plusieurs célébrités connus sur les réseaux sociaux, en particulier
– Léna situations est une grande vidéaste web, blogueuse et influenceuse française,
– Eva ducci est une candidate de télé réalité en France .
– Francesca Antoniotti est une animatrice de télévision .
Etc..
– Au Maroc, mon pays d’origine, j’ai eu l’occasion de passer quelques coups de pinceaux sur le gracieux visage de l’actrice, Zineb Obeid.

Comment est-ce que tu décris une journée type dans ton travail ?

Une journée dans mon travail en un mot, ce serait : speed. Le moins, que l’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’un domaine où nous sommes très contraints par le temps, mais pas que. Lorsque j’ai plusieurs clients à maquiller dans des endroits géographiquement éloignés, l’exercice est périlleux, mais ce n’est que du bonheur. Néanmoins, au quotidien, je dois faire preuve de beaucoup de force et de concentration pour donner le meilleur de moi-même, et satisfaire ma clientèle.

Est-ce que ton métier nécessite beaucoup de voyages ? Si oui, dans quels pays t’es tu déplacé pour des prestations ?

Mon métier nécessite d’être mobile donc je voyage beaucoup. Si ce n’est pas pour assister à des formations dans le but de développer et améliorer mes techniques, c’est pour exercer mon travail. En effet, des clients me sollicitent en France métropolitaine, à Dubaï, à New York et au Maroc où j’en profite aussi pour voir ma famille.

Quelle est ta manière de communiquer sur les réseaux sociaux ?

Je suis active sur les réseaux sociaux, car il s’agit d’un outil indispensable de nos jours pour se faire connaître et mettre en valeur ses atouts. De manière régulière, je poste les rendus de mes séances de maquillage et shootings. Dernièrement je me suis même mise
[19:53, 27/10/2021] Fajri Journal: Soukaina Tanhirt, une make up artist Marocaine qui fleurit en France.

-Quelle est ta formation ?
J’ai effectué une formation d’esthétique et de cosmétiques à Marrakech, puis une à Paris chez Make Up For Ever. Par la suite, je les ai complétées par d’autres formations dans différentes spécialités du make-up.

-Où est née ta passion pour le maquillage ?
Ma passion pour le maquillage est née de mon amour pour la beauté. J’aime et j’aspire à enjoliver toutes les femmes, donner à leurs attraits un charme naturel. Par ailleurs, je suis très observatrice du monde qui m’entoure et ses couleurs sont une grande source d’inspiration.

-Quels types de prestations proposes-tu ?

Je propose diverses types de prestations ; du make up pour les cérémonies qu’il soit soft ou très chargé selon la demande de mes cliente(s). Sans compter le fait que je propose des maquillages à thèmes pour tous les âges. L’une de mes particularités – que ce soit lors de mes séances de maquillage ou mes shootings – c’est que je suis en mesure de sublimer toute carnation. Je m’adapte aussi à la couleur des cheveux qui doit être en harmonie avec le maquillage.

-Quelles célébrités as-tu déjà maquillées ?

J’ai travaillé avec plusieurs célébrités connus sur les réseaux sociaux, en particulier
– Léna situations est une grande vidéaste web, blogueuse et influenceuse française,
– Eva ducci est une candidate de télé réalité en France .
– Francesca Antoniotti est une animatrice de télévision .
Etc..
– Au Maroc, mon pays d’origine, j’ai eu l’occasion de passer quelques coups de pinceaux sur le gracieux visage de l’actrice, Zineb Obeid.

Comment est-ce que tu décris une journée type dans ton travail ?

Une journée dans mon travail en un mot, ce serait : speed. Le moins, que l’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’un domaine où nous sommes très contraints par le temps, mais pas que. Lorsque j’ai plusieurs clients à maquiller dans des endroits géographiquement éloignés, l’exercice est périlleux, mais ce n’est que du bonheur. Néanmoins, au quotidien, je dois faire preuve de beaucoup de force et de concentration pour donner le meilleur de moi-même, et satisfaire ma clientèle.

Est-ce que ton métier nécessite beaucoup de voyages ? Si oui, dans quels pays t’es tu déplacé pour des prestations ?

Mon métier nécessite d’être mobile donc je voyage beaucoup. Si ce n’est pas pour assister à des formations dans le but de développer et améliorer mes techniques, c’est pour exercer mon travail. En effet, des clients me sollicitent en France métropolitaine, à Dubaï, à New York et au Maroc où j’en profite aussi pour voir ma famille.

Quelle est ta manière de communiquer sur les réseaux sociaux ?

Je suis active sur les réseaux sociaux, car il s’agit d’un outil indispensable de nos jours pour se faire connaître et mettre en valeur ses atouts. De manière régulière, je poste les rendus de mes séances de maquillage et shootings. Dernièrement je me suis même mise

maarifpress.com htpps://maarifpress.com



commentaires
Loading...