Journal électronique satirique d'investigation

Suisse : l’AMPCC au 44 ème congrès de l’association internationale des maires francophones

Fr.maarifpress- politique

La délégation marocaine a fortement marqué le 44ème Congrès de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF), qui s’est brillamment déroulé à Lausanne du 22 au 24 mai 2024. Représentants non seulement les communes, mais également l’Association marocaine des présidents des conseils communaux (AMPCC), les présidentes et les présidents de Tiznit, d’Agadir, de Casablanca, de Marrakech, de Rabat ont fait preuve d’un engagement remarquable, partageant généreusement leurs savoirs et innovations en matière de gestion municipale.

La présence de M. Ghazi, Maire de Tiznit, représentant de l’AMPCC et maire de Tiznit, dorénavant ville associée de cette organisme francophone, a été particulièrement significative. Il a joué un rôle actif dans les débats, mettant en avant les initiatives prises par l’Association marocaine des présidents des conseils communaux, pour répondre aux enjeux régionaux.

Un moment phare du congrès fut sans doute l’intervention de M. BENHMADE Lbachir, vice-Président chargé des finances à la Commune d’Agadir, qui a captivé l’audience avec son exposé sur l’harmonisation du patrimoine culturel et des stratégies de développement touristique, montrant comment Agadir utilise son riche patrimoine pour stimuler son économie locale.

De son côté, M. Abderrahim Ouatass, adjoint au Maire de Casablanca, s’est distingué lors de son discours sur la gouvernance participative dans les projets de coopération décentralisée. Sa présentation a mis en lumière l’importance cruciale de la collaboration entre divers acteurs pour optimiser les impacts des projets sur le développement urbain et régional.

Au-delà des interventions individuelles, la délégation marocaine a été un acteur dynamique dans les divers ateliers et sessions thématiques, partageant expériences et connaissances avec d’autres délégations francophones. Les discussions sur des thèmes aussi divers que le développement durable, l’égalité des sexes, et les défis climatiques ont été des instances clés où la délégation marocaine a brillé par son approche pragmatique et son expertise approfondie.

En marge des débats officiels, les délégués marocains ont également profité de cette tribune pour établir de nouveaux partenariats stratégiques et renforcer les accords existants, démontrant l’importance du Congrès non seulement comme plateforme de dialogue, mais aussi comme moteur de coopération internationale directe et efficace.

Ces échanges ont été l’occasion de mettre en avant des projets réussis et de discuter des stratégies pour surmonter les défis communs, créant un environnement propice à la coopération Sud-Sud et renforçant l’engagement de l’AMPCC dans des initiatives internationales visant à améliorer le développement local.

Fr.maarifpress.com /Htpps://fr.maarifpress.com

commentaires
Loading...